top of page
#NDQ.png

Mon blog

A propos du débat opposant les candidats à la Présidence de la France.



Les débats se devaient d’être de bonne qualité puisqu’il s'agissait de sujet politiques, économiques, sociétaux et diplomatiques.


Avantage aux candidats se réclamant de la gauche. Cependant, à gauche comme à droite, ces débats deviennent déconcertant dès lors qu'il est question de sécurité, de terrorisme et d'identité.


On ne parlera pas d'indigence intellectuelle des protagonistes, loin de là, car certains sont parmi les meilleurs esprits de France. Mais on sentait chez la plupart des candidats une peur bleue d'aller au fond du problème, de nommer les véritables responsables de la situation.


Alors chacun essaie à sa manière de suggérer des remèdes fallacieux. Pour parler sereinement de terrorisme, aussi faut-il que soi-même on s'affranchisse du terrorisme intellectuel ambiant.


Comment des personnes qui veulent présider au destin de la France, peuvent-ils encore se taire sur les excès du terrorisme intellectuel qui mine le pays et surtout qui l’expose au terrorisme tout court ?



Abdelahad Idrissi Kaitouni.

Comments


bottom of page